L'Agriculteur Charentais 20 septembre 2018 à 11h00 | Par l'Agriculteur Charentais

VITICULTURE

La réunion des vendanges a tourné au règlement de comptes sur la question du rendement, à 14,64 hl AP/ha. Pour en finir avec ces débats, le syndicat propose une extension du vignoble de 3 474 ha.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Le chiffre est suffisamment précis pour montrer qu’il n’a pas été décidé au doigt mouillé : 3 474 hectares. Même pas 1 hectare de plus pour présenter un compte rond…
Ce chiffre, c’est celui voté par le conseil d’administration de l’UGVC le 11 septembre et révélé dès le lendemain par son président Christophe Véral, en toute fin de réunion des vendanges. Histoire de ménager ses effets ?

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
2 exploitations sur 5
La diversification concernerait plus de deux exploitations agricoles françaises sur cinq, selon une récente étude, réalisée par l’institut BVA pour le groupe bancaire BPCE (banque populaire/ caisse d’épargne). Et le chiffre pourrait augmenter rapidement, puisque 18 % des agriculteurs qui n’ont aujourd’hui aucune diversification l’envisageraient dans les cinq ans. L’activité la plus courante est aujourd’hui la vente directe (22 %), mais elle pourrait être doublée par la production d’énergie (13 ...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui