L'Agriculteur Charentais 27 octobre 2017 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Mares de tonne : nouvelle restriction de remplissage pour 5 bassins de gestion

L'indicateur de débit sur le fleuve Charente et le niveau de la nappe au piézomètre de Mortagne Sur Gironde ont franchi leur seuil de coupure entraînant l'arrêt du remplissage des mares de tonne dans cinq bassins de gestion supplémentaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

NOUVELLES DISPOSITIONS
À partir du 27 octobre 2017 à 8 heures, les prélèvements en milieu naturel pour le remplissage des mares de tonne de chasse sont soumis aux règles suivantes :

? Interdiction de remplissage et de remise à niveau
o Curé-Sèvre Niortaise
o Mignon
o Marais de Rochefort Nord
o Marais de Rochefort Sud
o Fleuve Charente
o Antenne et Rouzille
o Marais bord de Gironde Nord
o Marais bord de Gironde Sud

? Remplissage limité à une surface inférieure à 1 ha par mare
o Boutonne et affluents
o Seugne
o Seudre
? Remplissage possible sans limitation
o Lary et Palais
o Dronne aval

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
37 Mt
Le service statistique du ministère de l’Agriculture a estimé le 9 juillet la récolte 2019 de blé tendre en hausse, sans toutefois prendre en compte la canicule de fin juin qui « pourrait affecter les rendements ». « La production de blé tendre atteindrait 37 Mt : elle augmenterait sur un an (+8,5 %) et par rapport à la moyenne 2014-18 (+3,6%) », selon une note. Un bon rendement est prévu, à 73,7 q/ha (+3,9 q/ha par rapport à 2018), supérieur de 5% à la moyenne quinquennale. « La récolte de blé dur subit une chute de 18,6% en un an, sous l’effet du recul des surfaces » à 271 000 ha (-23,4%), leur plus bas niveau depuis 1997, poursuit Agreste. Avec 3,9 Mt, « la production d’orge de printemps est en forte progression (+27,2 % sur un an) essentiellement grâce à la hausse de la sole ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui