L'Agriculteur Charentais 04 juillet 2013 à 00h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Bovins viande - Géo et Cavac s'allient

Ils commercialisent 130 000 animaux par an.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Catherine Longueville

Ce mercredi 25 juin, ils sont rassemblés autour d’une table dans une salle de réunion au Margat à la Ferrière, siège de Géo, pour officialiser la création de Bovinéo. Mickaël Bazantay, président de Géo et Guy Mériaud, président du groupement viande bovine, arborent un large sourire. Les producteurs de viande bovine attendaient ce rapprochement des deux principaux groupements viande bovine.  Au 1er juillet, ces deux opérateurs reconnus en Pays de La Loire et Poitou-Charentes «chasseront en meute» pour assurer des débouchés et faire pression auprès des abattoirs et de la grande distribution. «Nous allons désormais commercialiser 130 000 animaux dont 85 000 animaux finis et nous disposons d’une large gamme de bovins et de signes de qualité. Avec cette diversité et ce potentiel en animaux maigres, finis et reproducteurs, nous pouvons avoir quelques exigences» déclare Michaël Bazantay qui prend la présidence de Bovinéo. «Nous souhaitons travailler tout aussi bien avec les opérateurs comme Bigard, SVA mais aussi les abattoirs locaux» assure le producteur de viande bovine de Cossé d’Anjou (Maine et Loire).

 


lire la suite dans notre édition du 5 juillet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
600 000
C'est la surface, en ha, de maïs (toutes variétés confondues) en Nouvelle-Aquitaine. La région cultive environ 30 % du maïs français. La Charente-Maritime est au 3ème rang régional, derrière les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui