Le Réveil Lozère 15 mai 2019 à 10h00 | Par Agrapresse

Les programmes agricoles des partis aux élections européennes

Les élections européennes se tiendront le dimanche 26 mai. Lors d’un débat organisé par le syndicat national de la presse agricole et rurale (SNPAR) le 18 avril à Paris, les candidats de sept listes ont dévoilé leur projet de politique agricole européenne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jérémy Decerle, agriculteur, candidat sur la liste Renaissance-LREM ; Olivier Mevel, maître de conférence à l’Université de Bretagne, candidat sur la liste UDI ; Laurence Lyonnais, France insoumise.
Jérémy Decerle, agriculteur, candidat sur la liste Renaissance-LREM ; Olivier Mevel, maître de conférence à l’Université de Bretagne, candidat sur la liste UDI ; Laurence Lyonnais, France insoumise. - © JA – F. D’Alteroche – FI

Regroupant les titres de la presse agricole et rurale, le SNPAR organisait le 18 avril dernier un débat entre sept partis en lice pour les élections européennes. Les représentants des Républicains, de la République en marche, du Parti socialiste, d’Europe écologie-les verts, de l’Union des démocrates indépendants, de la France insoumise et du Rassemblement national ont ainsi pu présenter leur projet pour la politique agricole de l’Union européenne.

Suite de l'article à lire dans   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
37 Mt
Le service statistique du ministère de l’Agriculture a estimé le 9 juillet la récolte 2019 de blé tendre en hausse, sans toutefois prendre en compte la canicule de fin juin qui « pourrait affecter les rendements ». « La production de blé tendre atteindrait 37 Mt : elle augmenterait sur un an (+8,5 %) et par rapport à la moyenne 2014-18 (+3,6%) », selon une note. Un bon rendement est prévu, à 73,7 q/ha (+3,9 q/ha par rapport à 2018), supérieur de 5% à la moyenne quinquennale. « La récolte de blé dur subit une chute de 18,6% en un an, sous l’effet du recul des surfaces » à 271 000 ha (-23,4%), leur plus bas niveau depuis 1997, poursuit Agreste. Avec 3,9 Mt, « la production d’orge de printemps est en forte progression (+27,2 % sur un an) essentiellement grâce à la hausse de la sole ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui