L'Union du Cantal 30 avril 2019 à 11h00 | Par R. SAINT-ANDRE

Jersiaise: la petite vache qui transforme le fourrage en matière utile

Son petit gabarit limite la quantité de fourrage ingéré. Et si la jersiaise produit moins, elle produit mieux. Ses taux exceptionnels font grimper le prix d’un lait qualitatif.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

S on développement est spectaculaire. Autour de 1 500 jersiaises contrôlées en France au début des années 2000 ; le double il y a dix ans ; et pas moins de 11 249 vaches contrôlées au 1er janvier de cette année. Philippe Derouet, technicien à Jersiaise France, avance une explication rationnelle : “La crise laitière est passée par là.” La petite vache produit certes moins, mais ses taux élevés garantissent la qualité. Les éleveurs du Cantal qui ont franchi le pas, le confirment.

  [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
37 Mt
Le service statistique du ministère de l’Agriculture a estimé le 9 juillet la récolte 2019 de blé tendre en hausse, sans toutefois prendre en compte la canicule de fin juin qui « pourrait affecter les rendements ». « La production de blé tendre atteindrait 37 Mt : elle augmenterait sur un an (+8,5 %) et par rapport à la moyenne 2014-18 (+3,6%) », selon une note. Un bon rendement est prévu, à 73,7 q/ha (+3,9 q/ha par rapport à 2018), supérieur de 5% à la moyenne quinquennale. « La récolte de blé dur subit une chute de 18,6% en un an, sous l’effet du recul des surfaces » à 271 000 ha (-23,4%), leur plus bas niveau depuis 1997, poursuit Agreste. Avec 3,9 Mt, « la production d’orge de printemps est en forte progression (+27,2 % sur un an) essentiellement grâce à la hausse de la sole ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui