L'Agriculteur Charentais 27 novembre 2014 à 08h00 | Par Tiffany GALLANT

Installation : Une transmission en élevage caprin réussie

Dans la Vienne, un jeune couple récemment installé en production caprine, hors du cadre familial, témoigne de l’intérêt du dispostif de l’installation aidée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jérémy Doussineau et Mélanie Mitault.
Jérémy Doussineau et Mélanie Mitault. - © API 86

Mélanie Mitault et Jérémy Doussineau ont suivi le même cursus scolaire (Bac Pro CGEA). Seule Mélanie a obtenu en plus le BTSA ACSE, qu’elle a fait à Bressuire. Ce dernier, lui a apporté des connaissances plus approfondies en comptabilité et gestion d’une exploitation.Tous les deux, ayant envie de s’installer en élevage caprin, et n’ayant pas l’opportunité de reprendre l’exploitation des parents de Jérémy, cherchent avec le «Répertoire  Départ Installation» de la Chambre d’Agriculture de la Vienne, une exploitation à reprendre.Le «Répertoire Départ Installation» est un outil qui met en lien des porteurs de projet n’ayant pas d’exploitation familiale à reprendre et un cédant n’ayant pas de repreneurs connus.En septembre 2010, ils rencontrent une première fois M. Brunet Michel, exploitant sur la commune de Migné-Auxances, qui souhaitait fortement que l’élevage reste sur l’exploitation à sa cessation.  Cette exploitation est alors composée de 80 ha et de 200 chèvres.En octobre 2010, Mélanie et Jérémy mettent en place avec le cédant un stage parrainage sur l’exploitation pendant 6 mois chacun. Ce stage a pour but de mieux connaître l’exploitation et de savoir y travailler tout en étant formé par le cédant. Le stage de Mélanie et Jérémy se finit en janvier 2012. Il leur a servi pour la gestion d’exploitation, l’élevage, la connaissance des terres et les négociations financières pour la cessation.

Lire la suite dans notre édition du 28 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
23 000
C'est le nombre d'exploitations produisant des céréales à paille en Nouvelle-Aquitaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui