L'Agriculteur Charentais 06 juin 2019 à 13h00 | Par L. Guilemin

Des jeunes américains sur une exploitation ovine

Mardi 28 mai, une vingtaine de jeunes de l’Arizona a visité l’exploitation ovine de Bernard Bouilloux, à La Benate.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le parage a suscité beaucoup de réactions d’étonnement des étudiants de l’Arizona.
Le parage a suscité beaucoup de réactions d’étonnement des étudiants de l’Arizona. - © L. Guilemin

«Oh my god !». Cette exclamation est revenue à de nombreuses reprises, lorsque les étudiants de Northern Arizona University ont visité l’exploitation ovine de Bernard Bouilloux. Pour ces futurs managers de l’hôtellerie, de la restauration et de l’évènementiel, un moment convivial et d’échanges leur avait été concocté «aux petits oignons» par la fédération départementale ovine, (FDEO17) pour laquelle, une dizaine de personnes s’est mobilisée. Des banderoles des rencontres Made in Viande ont été installées, des dépliants, des brochures mis à leur disposition. «Le séjour a pour but de faire découvrir la gastronomie française. J’organise depuis plusieurs années, des voyages avec des thèmes, des activités et les restaurants en rapport avec les aspirations de l’encadrement autour des villes étapes» explique Gérard Rupert, consultant pour l’école hôtelière.

Lire la suite dans l'édition du vendredi 7 juin 2019

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
2 exploitations sur 5
La diversification concernerait plus de deux exploitations agricoles françaises sur cinq, selon une récente étude, réalisée par l’institut BVA pour le groupe bancaire BPCE (banque populaire/ caisse d’épargne). Et le chiffre pourrait augmenter rapidement, puisque 18 % des agriculteurs qui n’ont aujourd’hui aucune diversification l’envisageraient dans les cinq ans. L’activité la plus courante est aujourd’hui la vente directe (22 %), mais elle pourrait être doublée par la production d’énergie (13 ...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui