L'Oise Agricole 22 mai 2019 à 15h00 | Par M.N.

Des marchés de matières premières moroses

Les marchés mondiaux des matières premières sont de nouveau sous le signe de la morosité, sur fond de nombreux conflits commerciaux, indique le rapport Cyclope. Le Brésil et la Russie mettent en place des stratégies alimentaires vigoureuses, tandis que réapparaissent des politiques agricoles plus volontaires aux Etats-Unis, en Chine ou en Inde.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Le soja a été, avec le pétrole, le produit le plus politique de l’année. Cela continuera en 2019», indique le rapport.
«Le soja a été, avec le pétrole, le produit le plus politique de l’année. Cela continuera en 2019», indique le rapport. - © DR

Les marchés mondiaux des matières premières sont de nouveau marqués par la morosité de la demande, signe de perte de vitesse de l’économie, contrairement à ce qu’espéraient les milieux économiques l’an dernier, indique le rapport Cyclope, ouvrage annuel sur toutes les matières premières. Cela pour cause de croissance chinoise en ralentissement et de nombreux bras de fer commerciaux, le premier étant le conflit américano-chinois, a exposé Philippe Chalmin, économiste et historien et   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
2 exploitations sur 5
La diversification concernerait plus de deux exploitations agricoles françaises sur cinq, selon une récente étude, réalisée par l’institut BVA pour le groupe bancaire BPCE (banque populaire/ caisse d’épargne). Et le chiffre pourrait augmenter rapidement, puisque 18 % des agriculteurs qui n’ont aujourd’hui aucune diversification l’envisageraient dans les cinq ans. L’activité la plus courante est aujourd’hui la vente directe (22 %), mais elle pourrait être doublée par la production d’énergie (13 ...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui