L'Agriculteur Charentais 19 février 2020 à 10h00 | Par Fabienne Lebon

Vins charentais : Des projets plein les placards

200 mètres carrés à aménager... Évidemment, cela donne des idées au Syndicat des vins charentais pour construire un vrai projet. Lieu d'accueil pour les touristes, bar à vin pour des dégustations ponctuelles, espace de documentation et de communication, etc. : les chantiers sont ouverts.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Jullion, président du syndicat des vins IGP charentais, entouré de son staff, avec de gauche à droite : Guillaume Archereau, technicien ODG, Tiphaine Marbot, chargée de communication et Nathalie Archereau, secrétaire.
Thierry Jullion, président du syndicat des vins IGP charentais, entouré de son staff, avec de gauche à droite : Guillaume Archereau, technicien ODG, Tiphaine Marbot, chargée de communication et Nathalie Archereau, secrétaire. - © VC

Une adresse et un lieu pour faire vivre et donner une identité aux vins charentais, Thierry Jullion, président du syndicat des producteurs, en rêvait depuis des années. L'acquisition d'une maison dans le quartier Saint-Jacques a permis de concrétiser une partie de cette aspiration.
Reste maintenant à faire de ces locaux, situés au 23 rue du Port Bremond à Cognac, un espace à la hauteur des ambitions et... du budget du syndicat ! « Notre premier objectif, c'est de faire de cet endroit un lieu d'accueil pour les adhérents du syndicat et les touristes, en même temps qu'un espace de documentation et de communication », détaille Thierry Jullion.
Un bar à vin sera aussi ponctuellement ouvert à l'occasion d'événementiels pour faire découvrir et mettre en avant la diversité des vins charentais. « Ce seront des dégustations payantes qui viendront en complément d'animations organisées sur Cognac » reprend Thierry Jullion.
« Notre projet global, c'est de constituer une vitrine des vins charentais et que les visiteurs puissent faire ici l'acquisition des vins, qui les auront séduits après dégustation. Pour cela, il faudra mettre en place un système de dépôt-vente des bouteilles ou autre ».

L'objectif d'ouverture est fixé à la saison estivale 2021.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui