L'Agriculteur Charentais 03 octobre 2019 à 11h00 | Par Bernard Aumailley

Utiliser les bons matériaux dans les chais

À l’heure où l’on fait l’inventaire des matériels nécessaires pour la prochaine vendange, il faut aussi se pencher sur les matériaux utilisés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans la traque des résidus possibles, l’utilisation de certains matériaux est recommandé.
Dans la traque des résidus possibles, l’utilisation de certains matériaux est recommandé. - © Valagier Résine Chateaubernard

Au moment où les viticulteurs s’apprêtent à vendanger, si ce n’est déjà commencé dans les parties les plus à l’Ouest pour les vins charentais ou certains cépages, l’utilisation des matériaux pour les transvasements, les stockages, les assemblages, etc. font aujourd’hui l’objet d’une attention accrue. Cette vigilance, la station viticole du BNIC la mène depuis quelques années en analysant les vertus et les inconvénients de différents types de matériaux. Elle a pour cela procédé à des qualifications des matériaux amenés à être en contact avec les eaux-de-vie de cognac : au rang des « analysés », les élastomères, les résines époxydiques et les tuyaux souples. Cela concerne, in fine, les matériaux qui sont en contact avec « l’aliment » soit les eaux-de-vie. « La station viticole vérifie l’absence d’effets de ces matériaux sur la qualité des eaux-de-vie. Cette qualification intègre également les éléments de documentation technique et la déclaration de conformité des produits testés mis à disposition par le fabricant. »
Dans la liste des matériaux qualifiés figurent les différents élastomères employés dans les joints et autres accessoires d’équipements vinicoles comme les pompes, les raccords, les éléments de cuves. Cette dernière liste vient d’être mise à jour. La liste des revêtements de cuve à base de résine époxydique date de juin 2017. Celle des tuyaux souples ou flexibles a été mise à jour en juin dernier. Les mises à jour montrent que les propositions de matériaux et de matériels s’actualisent. La base de données de la station viticole les assure en temps réel.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui