L'Agriculteur Charentais 13 juin 2019 à 11h00 | Par E. Hersand - G. De Werbier

Une vraie pluie de solutions et d’innovations aux Culturales

La 14e édition des Culturales s’est déroulée mercredi et jeudi derniers dans la Vienne. Une première édition dans le Grand Ouest de la France pour ce rendez-vous technique de la filière grandes cultures, organisé par Arvalis.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
15 000 agriculteurs et techniciens sont venus aux Culturales.
15 000 agriculteurs et techniciens sont venus aux Culturales. - © E.H.

La 14e édition des Culturales a fermé ses portes jeudi 6 juin. Si l’édition a manqué de soleil le mercredi, les visiteurs ont finalement été nombreux à arpenter les abords du Futuroscope. Il en fallait plus pour arrêter les agriculteurs et les techniciens des OPA. Qu’ils arrivent de la Vienne, des départements limitrophes, des quatre coins de la France, d’Espagne ou d’autres pays Européens, ils étaient au final plus de 15 000 à avoir chaussé leurs bottes pour investir les 20 ha des Culturales, installées face au Futuroscope. «Je viens pour me renseigner» explique un agriculteur venu de Basse Normandie. «Sur mon exploitation, je n’hésite pas à tester beaucoup de choses. Actuellement, ma problématique, c’est l’arrêt de plus en plus de produits phytosanitaires». Pour cet autre agriculteur adepte du semis direct et venu de Savigny, c’est la proximité de l’évènement qui était l’argument principal de sa venue. «Je suis aussi venu trouver des innovations, et des idées pour m’aider à aller un peu plus encore dans une agriculture de conservation». Les terres de groie de ce secteur ont tout de même permis aux agriculteurs, techniciens agricoles et représentants d’OPA de déambuler sans trop de difficulté dans les quelque 20 hectares parsemés des stands des 330 exposants et des 750 parcelles de tests de grandes cultures.
Outre les parcelles de démonstrations et de tests, l’impressionnante allée des exposants est rarement restée vide. Répartis dans une boucle de 2 km, les exposants proposaient aux visiteurs des démonstrations de matériels ou de cultures, dont les essais étaient installés. Parmi lesquels un mariage d’aegilops avec du blé, qui permet désormais de cultiver un blé tendre qui résiste naturellement au piétin verse. Mais aussi des outils pratiques qui permettent d’optimiser l’utilisation de ces innovations, tels qu’une calculatrice, accessible gratuitement via internet pour choisir sa variété de blé tendre en intégrant 19 critères variétaux différents ainsi que des indicateurs technico-économiques, ou Fertiweb Dynamic, qui calcule et actualise la dose d’azote nécessaire pour  les cultures en fonction des données météo.
Aux côtés des coopératives de la région, de nombreuses entreprises étaient sur le site pour présenter leur matériel, services et nouveautés. L’entreprise locale Airinov, dont le drone a été imaginé dans la ferme familiale du papa du concepteur, à Mauprévoir, était donc comme à la maison pour présenter les services désormais proposés pour contrôler la qualité de l’ensilage, mais aussi des pieds de vigne, ainsi qu’un principe de leasing. Pour Jean-Christophe Michelet, gérant de JCM Technology, les Culturales étaient un premier salon national. «C’était une manière de se faire connaître en région, mais aussi de se roder à ce type d’évènement.» L’entreprise qui commercialise des buses et autres accessoires est implantée à Rouillac.
Parmi les présentations réalisées par les exposants, et pour la première fois, un trophée était organisé. « Nous avons constitué un jury d’agriculteurs qui ont étudié ces innovations, et ont choisi d’en récompenser six » explique Jacques Orisini, chef de région Ouest à Arvalis. Des techniques, variétés ou machines agricoles regroupées dans un espace qui permettait aux visiteurs de comprendre leur fonctionnement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui