L'Anjou Agricole 10 septembre 2020 à 10h00 | Par AA

Une trémie indépendante au Tremblay

Après avoir été présentée en 2019, la trémie frontale Amazone FTender 1 600 sème ses premières cultures, pour la Cuma des éleveurs du Tremblay.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avec un débit de chantier de 2,5 ha/h en moyenne (pour le semis), cet outil polyvalent et fiable permettra à la Cuma d’effectuer semis, déchaumage ou encore épandage d’engrais.
Avec un débit de chantier de 2,5 ha/h en moyenne (pour le semis), cet outil polyvalent et fiable permettra à la Cuma d’effectuer semis, déchaumage ou encore épandage d’engrais. - © AA

Présentées lors du salon Agritechnica en 2019, les trémies frontales d’Amazone FTender
1 600 et 2 200 font leurs gammes en France. La Cuma des éleveurs du Tremblay est l’un des premiers organismes en France à en faire l’acquisition.

De la polyvalence
4 salariés d’Amazone se sont déplacés afin d’observer Pierre-Antoine Hoinard semer un mélange ray-gras et trèfle, sur les parcelles d’Alain Denieulle, au Tremblay. La   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous