L'Agriculteur Charentais 07 août 2019 à 10h00 | Par Kévin Brancaleoni

Fête de la Terre : Une douzième édition qui voit les choses en grand

Les Jeunes Agriculteurs de Charente-Maritime organisent cette année la Fête de la Terre à Matha, les 24 et 25 août prochains. L’événement cible aussi bien les professionnels du monde agricole que le grand public.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Accompagnés par le président départemental Pierre-Clément Casagrande et l’animateur Antoine Paye, une partie de l’équipe des Jeunes Agriculteurs du canton de Matha, organisatrice de la Fête de la Terre 2019.
Accompagnés par le président départemental Pierre-Clément Casagrande et l’animateur Antoine Paye, une partie de l’équipe des Jeunes Agriculteurs du canton de Matha, organisatrice de la Fête de la Terre 2019. - © AC

Faut-il encore présenter la Fête de la Terre ? L’événement annuel départemental des Jeunes Agriculteurs de Charente-Maritime a su se forger, en onze éditions, une place incontournable dans la vie agricole estivale. L’an dernier, à Jonzac, elle avait rassemblé plus de six mille visiteurs en plein week-end du 15 août. Des agriculteurs ou proches du monde agricole, bien sûr, mais aussi d’autres ruraux, voire des ‘‘rurbains’’ et, qui sait, peut-être même quelques citadins venus à la rencontre de ces jeunes et de leurs vies. Pour le président cantonal Baptiste Sureau, « là, on a le contact direct. Sans cela, les gens ne viennent pas nous voir. » Cette possibilité d’échange, essentielle pour la communication agricole en ces temps d’agribashing, n’est pas le seul intérêt de ce rendez-vous. « La Fête de la Terre, ça dynamise un canton JA et ça met en valeur notre métier d’agriculteur », explique Pierre-Clément Casagrande, le président départemental du syndicat. « Ça devient aussi indispensable pour passer un moment entre nous. » L’événement est un reflet de l’esprit recherché par les Jeunes Agriculteurs au sein de leur syndicat : « sortir de la ferme, échanger, partager ».

Des activités pour le grand public et les agriculteurs

Cette année, c’est donc à Matha que la Fête de la Terre s’installe, à la ferme des Godinières qui avait déjà accueilli l’événement en 2009. « C’est un ancien corps de ferme repris par la mairie de Matha », indique Romain Drillaud, co-responsable de la Fête de la Terre 2019 avec Benjamin Malbœuf, qui détaille : « On va avoir une quinzaine de producteurs, un distillateur ambulant, une ferme pédagogique pour les enfants... » L’accent a été mis sur la promotion de l’événement pour attirer le grand public. « On avait la volonté de faire une bonne Fête de la Terre, une fête réussie, révèle Thomas Roy, exploitant céréalier à Dampierre-sur-Boutonne et membre des JA. On a fait appel à un dessinateur rochelais, Lamisseb, pour faire l’affiche. » Des banderoles ont été installées à plusieurs endroits dans le canton, tandis que plusieurs paillers, dont celui de Matha, ont été montés. Avec une journée et demi de travail à chaque fois.
Les professionnels ne seront pas en reste. Pioneer viendra par exemple présenter des variétés de maïs plus résistantes, nécessitant moins d’eau, destinées aux exploitations qui ne sont pas équipées de systèmes d’irrigation. Dans un tout autre registre, l’ANEFA sera également présente et proposera ses services de recrutement aux agriculteurs.
Les Jeunes Agriculteurs reprendront aussi quelques-unes des recettes qu’ils ont pu expérimenter à Balade à la Ferme, au sens propre comme au figuré. Le casse-croûte « O Fine Goule », réalisé uniquement avec des produits charentais-maritimes, sera donc une nouvelle fois proposé à la vente. Le public pourra aussi retrouver les baptêmes en tracteur, qui ont rencontré au printemps un beau succès auprès des Rochelais. Peut-être attireront-ils à la Fête de la Terre un public qui boude d’ordinaire l’événement : « on espère voir des jeunes, déclare Pierre-Clément Casagrande. La tranche des ados, on ne la touche que rarement. » Délaisseront-ils les écrans pour goûter au grand air ? Réponse les 24 et 25 août prochains.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui