L'Oise Agricole 30 mai 2020 à 11h00 | Par Gaetane Trichet

Une diversification pour valoriser des terres moyennes

Le négociant Ternovéo a déjà amorcé la plantation de vignes sur le Nord de l’Aisne. C’est au tour des agriculteurs du Laonnois, et de la grande frange soissonnaise, de se lancer dans une démarche un peu différente.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les trois futurs vignerons d’Oigny-en-Valois.
Les trois futurs vignerons d’Oigny-en-Valois. - © Gaetane Trichet

Un pari fou ? Non, plutôt un projet mûri comme l’explique Benoît Davin, président de l’arrondissement de Soissons. «Lors d’une assemblée générale de l’arrondissement de Soissons, il y a deux ans, nous avions proposé trois dossiers de diversification pour les exploitants : le développement du haricot de Soissons, Campus Vert avec l’accueil d’étudiants dans les corps de ferme, ou une orientation vers la viticulture dont la présentation avait été réalisée par   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui