La Vie Charentaise 05 novembre 2021 a 18h00 | Par Fabienne Lebon

"Slow wood" en forêt charentaise

Le Centre d'étude technique environnemental et forestier prône une gestion respectueuse de la coupe des bois.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Isabelle Leydier-Delavallade avec la députée Sandra Marsaud, lors de l'assemblée générale du Cetef de Charente.
Isabelle Leydier-Delavallade avec la députée Sandra Marsaud, lors de l'assemblée générale du Cetef de Charente. - © Fabienne Lebon

Discours offensif d’Isabelle Leydier Delavallade, présidente du Cetef (Centre d’étude technique environnemental et forestier) qui a dénoncé devant ses adhérents, réunis en assemblée générale à Mouthiers-sur-Boëme, le saccage ou le pillage des parcelles de bois. Illustration. « Lorsqu’à votre demande vous nous confiez la réalisation des marquages des bois, il est arrivé que ceux-ci ne soient pas respectés, pire que certains exploitants forestiers se désistent au moment de faire le travail   [...]

 

� Lire la suite sur le site La Vie Charentaise