L'Agriculteur Charentais 09 mai 2013 à 17h55 | Par Bernard Aumailley

santé en milieu rural - les circuits courts de la chirurgie

Au lieu de rester à l'hôpital, l'ARS propose d'accentuer le recours à la chirurgie ambulatoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Mais pas question d'ambulatoire "forain"
Mais pas question d'ambulatoire "forain" - © ARS

L’agence régionale de santé a lancé un processus pour sensibiliser les territoires sur de nouveaux modes de «chirurgie ambulatoire». C’est l’alternative à l’hospitalisation à temps complet. Dans l’offre de soins, François Emmanuel Blanc son directeur, analyse   que cette chirurgie ambulatoire a progressé en quatre ans pour atteindre plus de 44 %. «Cette évolution a porté principalement sur des gestes ciblés et de manière inégale selon les secteurs d’activité publics et privés et les territoires de santé.» Il mise sur «une pertinence des actes», la qualité et la sécurité des patients. Lors d’une session d’information, à Niort, à la mi-avril, il rappelait la nécessité d’efficience de cette chirurgie. Et cela passe par… les établissements médicaux. On contractualise avec eux via des «profils» de chirurgie ambulatoire. Pour le Nord de la Charente-Maritime, le taux de recours à cette chirurgie-là atteint plus de 75 % sur 38 gestes majeurs, 73 % dans le Sud. Que fait-on sans hospitalisation ? Des prélèvements d’ovocytes, de la chirurgie réparatrice de ligaments, des varices, des angioplasties des membres supérieurs, des fistules artério-veineuses, des chirurgies des seins, des hernies abdominales. Plus de 80 cas pour 1000 sont ainsi traités dans le département. Ce sont les plus petits qui en bénéficient (70 %) puis les enfants et les ados ( 50 %), moins de 40 % pour la population active et autant pour les plus de 75 ans. Véronique Carreno de l’ARS Poitou Charentes ajoute: «le taux de ré-hospitalisation est très faible, 0,49 % et chute de moitié entre le lendemain et le surlendemain.»


Lire la suite dans notre édition du 10 mai

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui