L'Agriculteur Charentais 11 juillet 2013 � 08h59 | Par Agra

Revenu agricole 2012 - Quand la volatilité accentue les écarts

Malgré une évolution positive en 2012 pour l’ensemble de la «ferme» France, les disparités se sont accrues entre les grandes cultures et les productions animales

Abonnez-vous R�agir Imprimer
- © N. Ouvrard

Chaque année, c’est le même réflexe. Les chiffres ne sont que des «moyennes» qui ne cachent que des «disparités.» Pourtant, sur le mode de calcul, inchangé, les courbes sont plutôt ascendantes. Le résultat net de la branche agricole par actif, en termes réels, a progressé de 5,4 %. En euros courants par actif non salarié des moyennes et grandes exploitations, la progression atteint 9 % (10 % en 2011). Un record, selon le SSP, service statistique du ministère de l’Agriculture. Bien sûr, il faut pondérer cet enthousiasme qui pourrait faire croire que tout va bien dans le meilleur des mondes. La récente manifestation parisienne est la pour le rappeler : si certains retrouvent des niveaux intéressants de prix, d’autres en pâtissent et subissent. Et pas que dans l’élevage, puisque la mauvaise année 2012 pour la viticulture se fait aussi sentir.

Lire l'ensemble du dossier sur les chiffres régionaux dans notre édition du 12 juillet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous