L'Agriculteur Charentais 11 juillet 2013 à 09h42 | Par BA avec Agra

Régulation - La mise en place du VCI pour les vins blancs secs est sur les rails

La mise place du Volume complémentaire individuel (VCI) pour les vins blancs secs, est sur les rails.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Louis Barraud
Jean-Louis Barraud - © A-C

Expérimenté dans le vignoble du Chablis depuis 2005 sur les vins blancs secs, le système du VCI entrera prochainement en vigueur au plan national, pour toutes les appellations qui en feront la demande, a indiqué Christian Paly, le président du comité national des AOC viticoles, qui s’est réuni le 26 juin. Le VCI est un outil de mise en réserve pour lisser la production au fil des années. Une trentaine d’appellations ont déjà déposé leurs demandes à l’INAO, principalement situées en Val de Loire, Bourgogne et Vallée du Rhône. Pour que le mécanisme démarre, un décret encadrant les modalités générales de constitution d’un VCI est prévu. «Il sera prochainement publié au Journal officiel. Le ministère de l’Agriculture nous a indiqué que le texte sortira dans les temps pour être opérationnel au moment des vendanges», a précisé Christian Paly. Un autre décret fixera la liste des appellations pouvant recourir au dispositif. Enfin, chaque année, un arrêté autorisera les appellations pouvant recourir au système. Le président du comité national des AOC viticoles a d’autre part fait remarquer que l’expérimentation de VCI pour les vins rouges dans le Bordelais «donne des résultats encourageants».

Qu'en pensent les viticulteurs de vins de pays charentais, lire dans notre édition du 12 juillet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui