L'Agriculteur Charentais 17 janvier 2019 à 16h00 | Par La rédaction de l'Agriculteur Charentais

Pourquoi nous changeons

L'Agriculteur Charentais vous présente cette semaine sa nouvelle formule papier, toujours à la page.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Vous découvrez cette semaine une nouvelle version de l’Agriculteur Charentais, plus lisible, plus claire, plus directe, plus complète. Condensé de toute l’actualité agricole, rurale et départementale, votre hebdomadaire fait donc peau neuve cette semaine. Depuis 1934, il a connu toutes les mutations et révolutions du monde agricole, jusqu’à ce jour. Doté d’une véritable rédaction depuis le milieu des années 1980, il s’attache, chaque semaine, 50 fois par an, à être l’outil informatif utile aux exploitants agricoles et à leur entourage.

- © AC

Mine d’informations - des centaines par semaine - dans sa forme papier, l’Agriculteur Charentais rassemble toutes les données nécessaires à la gestion des exploitations et à la vie dans le monde rural d’aujourd’hui. Il n’hésite pas non plus à opérer des « pas de côté », en explorant des sujets non abordés par les médias classiques ou nationaux, des alternatives (notamment avec sa nouvelle page « Transitions » ou ses dossiers), explore des sentiers nouveaux, va à la rencontre des exploitants, à la découverte de nouvelles productions ou des plus anciennes.
Perfectible, cette nouvelle version s’étoffera au gré des semaines à venir, en accueillant par exemple davantage de thèmes transversaux, de conseils techniques et réglementaires. Le tout en lien avec son site Internet, puisque nous préparons également une refonte de ce dernier courant 2019. L’arrivée de versions intégrales numériques se prépare. Si l’Agriculteur Charentais a changé son look, c’est bien pour se donner un petit coup de jeune et rester, à près de 85 ans, toujours à la page.


La rédaction

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui