L'Agriculteur Charentais 08 février 2018 à 01h00 | Par Agathe Penant

Pois de printemps : Choisir sa variété pour la campagne 2018

La campagne 2018 des pois de printemps va débuter avec des sols souvent gorgés d’eau suite aux nombreuses précipitations hivernales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Il est important de choisir une parcelle présentant une réserve en eau élevée.
Il est important de choisir une parcelle présentant une réserve en eau élevée. - © Terres Inovia

L’implantation est une phase cruciale pour le pois,  garantissant la bonne mise en place des racines et des nodosités.
Il est important de semer dans des conditions ressuyées, et de veiller à l’état structurel du sol, les zones de tassements limitant l’installation des nodosités et le bon développement et fonctionnement du système racinaire. Par ailleurs, le pois de printemps étant très sensible au manque d’eau, surtout à la floraison. Il est important de choisir une parcelle présentant une réserve en eau élevée. Enfin, il faut tenir compte du risque aphanomyces des parcelles.

Sur quels critères choisir sa variété ?


Selon les caractéristiques de la parcelle et les attentes économiques et agronomiques propres à l’exploitant, les débouchés visés, il est important de savoir identifier et hiérarchiser les critères de choix variétal. Les principaux critères à considérer sont :
- La productivité: le rendement et sa régularité constatés dans divers contextes de production d’une année à l’autre
- La hauteur de tige à la récolte  : celle-ci reflète l’aptitude du pois à une bonne tenue de tige en fin de cycle. Plus  la tige du pois est haute en fin de cycle moins l’effet verse sera marqué et plus la récolte sera facilitée. Ce critère est d’autant plus important dans les parcelles caillouteuses.
- Le PMG, la teneur en protéine et couleur des graines : ces trois critères vont dépendre du débouché envisagé, en particulier pour l’alimentation humaine. Attention à se renseigner sur les attentes des futurs collecteurs et utilisateurs.

Comportement variétal sur le regroupement Centre-Ouest, Poitou Charentes, Centre


Les variétés de référence  : Astronaute confirme une nouvelle année de bonne productivité. Mowgli présente de meilleurs résultats rendement qu’en 2016, mais moins inférieurs à ceux de 2015. A l’inverse, Safran montre de moins bons résultats qu’en 2016, mais meilleurs qu’en 2015. Volt et Mineapoliss présentent une productivité toujours moyenne. Kayanne, reste légèrement au-dessus de la moyenne comme en 2016. Quant aux variétés Mythic et Rocket, elles décrochent complètement cette année.
Les nouvelles variétés : Bagoo, Altarus et LG Ajax se démarquent avec une très bonne productivité pour cette 1ère année ; Altarus présente un PMG et une teneur en protéines plus élevés, tandis que Bagoo se démarque par une bonne tenue de tige. Tip montre un rendement faible pour cette 1ère année de test. Son atout est sa teneur en protéines élevée.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
23 000
C'est le nombre d'exploitations produisant des céréales à paille en Nouvelle-Aquitaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui