L'Agriculteur Charentais 12 juin 2014 à 11h10 | Par CR

Plan Ecophyto - Les parlementaires se penchent sur le plan Ecophyto version 2.0

La mission parlementaire pour le plan Ecophyto version 2.0 a six mois, à compter du 5 juin 2014, pour améliorer la première version de 2008.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Amazone

Dominique Pottier, député de Meurthe et Moselle, a reçu, dans une lettre officielle datée du 30 mai 2014, le feu vert du Premier ministre Manuel Valls pour le lancement d’une mission parlementaire pour l’élaboration de la version 2 du plan Ecophyto . Elle devra être soumise à consultation du public, et validée en Comité national d’orientation et de suivi du plan Ecophyto, présidé par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, à l’automne 2014. Dominique Pottier, également président du Comité consultatif et de gouvernance (CGG) du plan Ecophyto, explique que la version 2 devra permettre d’atteindre des résultats. «La première version n’a pas eu des résultats à la hauteur de ceux qu’on espérait», affirme-t-il. Dans un point d’étape présenté en 2013, la CGG pointait que la France enregistre une hausse de l’utilisation de pesticides (+2,7% Nodu entre 2009 et 2011) (1).Pour inverser la tendance, la future Pac 2020 devra être encore plus «écoconditionnelle» par exemple. La boîte à outil du plan Ecophyto doit être améliorée. Les solutions de biocontrôle pourront en ce sens jouer un rôle déterminant pour la diminution de l’utilisation des phytosanitaires. Par ailleurs, «nous réfléchissons à un système assurantiel pour les personnes qui ne traitent pas les cultures. Mais ce n’est que le début de la mission. Rien n’est encore arrêté. Nous avons six mois devant nous», poursuit Dominique Pottier. La mission parlementaire s’appuiera sur les 15 propositions présentées lors du point d’étape Ecophyto en septembre 2013.D’un point de vue budgétaire, le plan Ecophyto 2008-2013 bénéficiait de 41 millions d’euros chaque année. Le fonds est alimenté par la redevance pour pollution diffuse (RPD). Pour la version 2.0, Dominique Pottier assure que la mission parlementaire qu’il présidera identifiera précisément les besoins nécessaires à la réalisation des objectifs. 

Lire la suite dans notre édition du 13 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui