L'Agriculteur Charentais 07 novembre 2013 a 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Ostréiculture - Au chevet des huîtres

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La Vibrio estuarianus est une bactérie tueuse d’huîtres presque commercialisables et présentes dans toutes les claires. Béatrice Abollivier, préfète, a organisé lundi une table ronde autour des représentants du comité régional de la conchyliculture (CRC), des parlementaires, des présidents des communautés de communes littorales, d’Ifremer ainsi que des services et partenaires de l’Etat, pour en parler. Prolongeant la conférence maritime du Conseil général, L’Etat dit être présent depuis 2008 avec des dispositifs spécifiques, des fonds d’allégement des charges, des exonérations de redevances domaniales : 44,5 M€. La DDTM a réalisé un état des lieux de ces mortalités : 15 à 90 % selon les secteurs. «Outre la demande de reconduction des dispositifs existant, cette réunion a permis à la profession de faire remonter plusieurs solutions nouvelles pour tenir compte de l’impact sur les entreprises ostréicoles du phénomène constaté.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous