Agri79 Informations 05 septembre 2019 à 09h00 | Par Anne Frintz

Nuisibles : « Je n’ai jamais eu autant de dégâts »

Si seuls le renard et la corneille noire demeurent sur la liste des « espèces susceptibles d’occasionner des dégâts » en Deux-Sèvres, c’est en partie parce que les agriculteurs n’ont pas déclaré les dommages. Arnaud Perochon témoigne de ceux qu’il a subis.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Arnaud Perochon, sur sa parcelle de maïs qui a été ravagée par les corbeaux en juin et en juillet, au lieu-dit Les Grands Villages, à Clessé.
Arnaud Perochon, sur sa parcelle de maïs qui a été ravagée par les corbeaux en juin et en juillet, au lieu-dit Les Grands Villages, à Clessé. - © A.F.

Arnaud Perochon, de l’Earl La Coupe, à Clessé, s’est installé en 2010. Il est en bio depuis mai 2019. Il cultive 75 ha de tournesol, de maïs grain et, de triticale et pois, quasiment à parts égales. Il a un atelier volailles : trois bâtiments de 480 m2 chacun. À chaque fin de bande, il vend en direct près de 180 poules.

Ce printemps, il a subi des attaques de corbeaux sur ses semis de maïs et de renards sur ses poules. « J’avais semé le maïs en mai. J’ai resemé en juin, à cause   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri79 Informations

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
23 000
C'est le nombre d'exploitations produisant des céréales à paille en Nouvelle-Aquitaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui