L'Agriculteur Charentais 21 novembre 2013 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Marais Poitevin - A la fois sollicité et décrié

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans la perspective de la reconquête de son label, le Marais poitevin vient de lancer une concertation sur la  future charte du Parc Naturel. La ville de Niort vient de l’approuver. Toutes les autres collectivités du territoire concerné devront faire de même avant que le ministre de l'Environnement, qui consultera la fédération des parcs naturels régionaux et le conseil national de la protection de la nature, prenne une décision. Par contre dans un rapport de l’Institut Montaigne, le doublon entre agence de l’eau et l'Etablissement public du Marais poitevin, créé en 2010 est épinglé une nouvelle fois au même titre que le Conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres, les directions départementales des territoires (DDT) des Deux-Sèvres, de Charente-Maritime et de Vendée, ainsi que les directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal) du Centre, du Poitou-Charentes et des Pays de la Loire. «Un exemple de chevauchement des compétences dans la nébuleuse des opérateurs sur lesquels s'appuie l'Etat.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.