L'Agriculteur Charentais 22 mars 2013 à 17h50 | Par Bernard AUMAILLEY

Maisons Familiales - Concrétiser les projets professionnels

Nouveau succès du village des métiers pour les jeunes et leurs parents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © A-C
Deux jours pour trouver un métier dans une formation innovante. C’était possible dans le village éponyme. Concocté avec efficacité et dans la convivialité, ce millésime 2013 n’a pas failli à la réputation des MFR. Onze établissements de formation en alternative, en formation continue et initiale ont renseigné, aiguillé, suscité, proposé. Aux côtés de partenaires comme la MSA, l’agence régionale de la formation tout au long de la vie, de stands en stands, élèves, anciens élèves, professeurs, encadrants, ont apporté les réponses aux questions d’orientation des jeunes et annoncé aussi les nouveautés pour la rentrée prochaine. Notamment un BTS technicocommercial vente d’animaux d’élevage et de compagnie à Saint Genis de Saintonge, accessible après le bac pro. Claude Pillet, président départemental des MFR soulignait le rôle «utilitaire» des formations dans la formation des jeunes et la vie en collectivité. Dans des budgets contraints, il rappelait le souhait de voir renouveler le contrat pluriannuel avec la Région pour faire vivre les 150 salariés des MFR : «968 jeunes sont accueillis alors que 928 sont financés par le ministère, formations nouvelles comprises.» Quant à la suite bac pro, il ajoutait que le développement passe par les BTS car «les jeunes sont trop jeunes pour l’emploi.» A coût égal, il propose le savoir-faire des MFR dans des «formations adaptées» avec une «politique raisonnée et raisonnable.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui