L'Agriculteur Charentais 09 septembre 2019 à 11h00 | Par Kévin Brancaleoni

Les races mulassières ont répondu au rendez-vous

Du 23 au 25 août, l'Asinerie nationale de Dampierre-sur-Boutonne a connu l'affluence des grands jours à l'occasion de la 15ème édition du concours national des races mulassières du Poitou.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Fakir de la Batie, un baudet du Poitou attelé venu tout droit du Var pour l'occasion.
Fakir de la Batie, un baudet du Poitou attelé venu tout droit du Var pour l'occasion. - © AC

Pour les éleveurs des races mulassières du Poitou, le concours national qui se déroulait du 23 au 25 août à Dampierre-sur-Boutonne constituait un événement à ne pas rater. Rassemblant les meilleures bêtes sélectionnées à l'issue des concours départementaux, l'événement a permis de choisir les représentants des espèces pour le prochain Salon international de l'Agriculture. Étaient ainsi présents des traits poitevins (76 chevaux dont 15 juments suitées de leur poulain), des baudets du Poitou (53 ânes dont 8 ânesses suitées de leur ânon) et la race croisée qui en est issue, la fameuse mule poitevine (8 mules de l'année et 3 mules de 1 à 3 ans).
Pour ces races, l'événement fait partie, avec le salon de l'Agriculture, des occasions permettant de mettre en avant le patrimoine génétique dont elles disposent, malgré « des naissances en diminution dans les deux races » nécessaires à la production de la mule poitevine, indique l'association nationale des races mulassières du Poitou, organisatrice du concours. Devant le public, les animaux ont pu participer à deux catégories d'épreuves, en élevage et en utilisation. Tests de tempérament, de pointage, épreuves de dressage, de montée ou de maniabilité ont donc rythmé ces trois jours.
Si certains éleveurs sont venus de communes voisines de Charente-Maritime ou des Deux-Sèvres, d'autres ont parcouru bien plus de kilomètres avec leurs ''bêtes de concours''. On trouvait donc parmi les participants des éleveurs venus de Bretagne, de l'Est, des Alpes ou même du Var. « Aujourd'hui, 40% des naissances de baudets du Poitou se font dans le berceau, 60% pour le trait poitevin, explique Ophélie Lecampion, animatrice de l'association nationale des races mulassières. Le reste se fait dans d'autres départements, ou même à l'étranger. » L'intérêt pour ces animaux n'est donc pas franco-français. Si, historiquement, ce sont les pays du bassin méditerranéen (en particulier l'Italie) et des Amériques qui apprécient le plus les mules poitevines, on trouvait cette fois parmi le public des spectateurs allemands, pays où l'on retrouve aussi, depuis quelques années, des spécimens des races mulassières.
Outre les démonstrations, les spectateurs et les éleveurs ont pu profiter du rassemblement pour découvrir et/ou acquérir des produits du monde des races mulassières, destinés aux spécialistes (en sellerie par exemple) comme au grand public. Outre les produits cosmétiques, il était possible de découvrir le lait de jument... Sous forme de crêpes. Une utilisation peu banale, mais tout à fait dans l'esprit 100% mulassier de l'événement !

En Charente-Maritime

Modèle et allures Baudet du Poitou : Hovabeun du Parc en dépôt au pôle nature de l'asinerie du Baudet du Poitou, champion de race des mâles de 2 ans.

Modèle et allures Trait poitevin : Griotte du Moulin appartenant à Gaspard Chevreau championne de race des pouliches de 3 ans. Amazone du Moulin appartenant à Florent Chevreau, championne de race des juments suitées d'âge;

Utilisation : Rosalie, présentée par Laura Bonnet du pôle nature de l'asinerie du Baudet du Poitou championne du combinée d'attelage classique 2ème année. Silka, présentée par Laura Bonnet du pôle nature de l'asinerie du Baudet du Poitou championne du combinée montée 3ème année. Coquette du Moulin, présentée par Julian Bergeon (les ânes d'oléron), championne du combinée montée 2ème année. Venus de Fleury et Reinette, présentées par Laura Bonnet du pôle nature de l'asinerie du Baudet du Poitou  championnes du combinée en paire. Rosalie, Eole du Moulin, Silka et Venus de Fleury, présentées par l'équipe du Pôle nature de l'asinerie du Baudet du Poitou, championnes de l'épreuve de spectacle.

Résultats complets à retrouver ici : http://www.racesmulassieresdupoitou.com/2019/08/27/resultats-du-concours-national-2019/

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
23 000
C'est le nombre d'exploitations produisant des céréales à paille en Nouvelle-Aquitaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui