L'Agriculteur Charentais 13 septembre 2018 à 09h00 | Par Pascale Dumont

«Le monde bouge... bougeons !»

FNSEA et JA Nouvelle-Aquitaine ont lancé la campagne pour les élections aux Chambres d'agriculture. Une charte de campagne a été signée à cette occasion.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jonathan Lalondrelle, président JA Nouvelle-Aquitaine et Philippe Moinard, président FNSEA Nouvelle-Aquitaine ont signé une charte de campagne.
Jonathan Lalondrelle, président JA Nouvelle-Aquitaine et Philippe Moinard, président FNSEA Nouvelle-Aquitaine ont signé une charte de campagne. - © AC

Le 10 septembre, la FNSEA Nouvelle-Aquitaine et JA Nouvelle-Aquitaine ont lancé officiellement la campagne pour les élections aux Chambres d’agriculture de janvier 2019. Une campagne placée sous le signe de l’adaptation avec un slogan «Le monde bouge… bougeons !» et la signature d’une Charte de campagne.
En mars dernier, «le monde bouge… bougeons » était le thème central du 72e congrès national de la FNSEA. Aujourd’hui, la FNSEA Nouvelle-Aquitaine et JA Nouvelle-Aquitaine ont choisi de le re-prendre à leur compte pour lancer la campagne des futures élections aux chambres d’agriculture. «Aujourd’hui, le monde agricole est contraint, économiquement, règlementairement, mais il est aussi plein de projets, souligne P. Moinard, président de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine. Notre ambition c’est de porter un projet fort, une agriculture responsable qui fait vivre les territoires tout en respectant au mieux les demandes réelles de la société. » Pour le responsable syndical, le monde agricole a notamment fait de gros efforts en matière environnementale mais n’a pas assez communiqué sur cette question. Pour Jonathan Lalondrelle, président de JA Nouvelle-Aquitaine, «la priorité, c’est avant tout le revenu des agriculteurs. Nous poursuivrons aussi le travail engagé sur l’installation et la transmission, aux côtés de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine qui nous fait confiance sur ce dossier.»  Interrogés sur le bilan de la dernière mandature, la réponse est claire, beaucoup de travail a été fourni et beaucoup reste à faire. «Les dossiers se multiplient alors que le nombre d’élus va passer de 44 à 33, pointe du doigt Bernard Layre, secrétaire général de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine. Cela risque d’affaiblir grandement la capacité à porter les dossiers». Pour autant, FNSEA et JA Nouvelle-Aquitaine ont réaffirmé leur mobilisation sur tous les dossiers chauds du moment (intempéries, TODE,…), rappelant au passage qu’ils étaient les seuls à s’être emparés de ces sujets. Les deux syndicats ont par ailleurs rappelé leur engagement en faveur de tous les agriculteurs et de toutes les agricultures, aucun modèle ne devant en exclure un autre. Les deux syndicats espèrent également que les agriculteurs se mobiliseront pour ces élections, qui désigneront leurs représentants pour les six ans à venir. Enfin, pour officialiser le lancement de la campagne, les responsables syndicaux ont souhaité signer une Charte de campagne mettant en avant leur complémentarité et le travail conjoint des deux syndicats.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
23 000
C'est le nombre d'exploitations produisant des céréales à paille en Nouvelle-Aquitaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui