L'Agriculteur Charentais 04 avril 2013 a 14h35 | Par Damien Beaumard

Lait - Des paroles mais toujours pas d’engagement

Une délégation de la FNSEA Poitou-Charentes a rencontré Yannick Jadot, directeur du E. Leclerc de Bressuire.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © A-C

Les sections lait de vache et lait de chèvre de la FNSEA Poitou-Charentes avaient décidé de rencontrer Yannick Jadot, directeur du E. Leclerc de Bressuire, afin de faire le point avec celui-ci sur les négociations qui ont eu lieu entre GMS et transformateurs durant le mois de février et pour obtenir son engagement sur une revalorisation du prix à la production. Cette rencontre a eu lieu jeudi 28 mars. Il en ressort que le constat est partagé. Yannick Jadot a indiqué à la délégation «qu’il comprenait les difficultés actuelles du secteur de l’élevage, que selon lui il était effectivement nécessaire que la hausse des coûts de production des éleveurs soit répercutée sur les prix à la production et qu’il était prêt à accepter des hausses à ses distributeurs». Celui-ci s’est même accordé avec l’avis de la délégation qui constatait que «le marché ne fonctionne plus». Selon lui «il faut une évolution des mentalités au sein de la filière pour aller vers plus de partenariat, il faut aussi trouver les moyens d’avoir plus de réactivité dans l’évolution des prix». A ce stade la délégation ne pouvait qu’être d’accord avec lui ! Or, comme a pu le souligner Christophe Limoges en conclusion de cette rencontre «vous êtes très fort dans les discours mais quand il s’agit de s’engager il n’ y a plus personne…». En effet, les producteurs entendaient à l’issu de cette rencontre faire signer à Yannick Jadot, un acte d’engagement symbolique mentionnant sa volonté d’agir pour une revalorisation du prix à la production. Or, même si 15 minutes plus tôt il partageait le constat, au moment de signer, Yannick Jadot se cachait derrière des arguments juridiques pour ne pas le faire… CQFD.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous