L'Agriculteur Charentais 22 avril 2020 à 14h00 | Par Christelle Picaud

La nuit, les vaches ne sont pas toutes endormies…

Autour des images de la caméra time lapse – 24 heures visionnés en 15 minutes – le Saperfel anime des groupes d’échanges. Ingestion à l’auge et organisation des chantiers de distribution étaient au cœur des discussions mardi 10 mars.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans l’élevage du petit Quéray, la vidéo time lapse permet de suivre sur 24 heures le comportement des vaches, y compris à des heures où l’éleveur n’est d’ordinaire pas présent.
Dans l’élevage du petit Quéray, la vidéo time lapse permet de suivre sur 24 heures le comportement des vaches, y compris à des heures où l’éleveur n’est d’ordinaire pas présent. - © Saperfel

Le diable se cache dans les détails. Les agriculteurs en prise directe avec le vivant et les réalités économiques ne le savent que trop bien. « Toute l’année, nous nous appliquons dans le suivi des cultures. La récolte et le stockage sont appréhendés avec minutie. La distribution est un point important de la chaîne de production. Elle doit être raisonnée et conduite avec soin. Les derniers centimes se trouvent dans l’optimisation de toutes les étapes du processus de production », croit Didier Rambaud.
Mardi 10 mars, l’éleveur de Saint-Symphorien (79) participait au groupe Robot de traite animé par le Saperfel. Sur l’exploitation du Gaec La Bazinière, à Saint-Maixent-de-Beugné, des éleveurs, une douzaine, échangeaient autour l’ingestion à l’auge et son rapport avec la production laitière moyenne par vache. « La ration de base est le socle de la production », affirme Eloi Charruault, technicien au Saperfel. Si tout le monde s’accorde sur ce point, les éleveurs ont des organisations et des outils différents. Dans les temps échanges animés par l’organisme technique chacun à la possibilité de motiver ses choix et surtout d’entendre ceux des confrères. « Les éléments ici partagés peuvent susciter des ajustements de pratiques chez les uns et les autres », expliquent Sophie Maillard, conseillère robot.

Activité nocturne

La projection des vidéos retraçant l’activité des vaches dans les bâtiments pendant 24 heures a servi de base aux échanges de la journée. Depuis six mois, le Saperfel est équipé d’une caméra Time Lapse. Installée dans un coin du bâtiment d’un adhérent, elle enregistre une image toutes les 15 secondes. Sous la forme d’un film passé en accéléré, les 24 heures d’enregistrement sont consultables en 15 minutes. L’activité nocturne des vaches peut alors être appréhendée : réaction des animaux à la distribution de l’alimentation, concurrence aux cornadis, temps d’ingestion, comportements de tri, temps de rumination, circulation dans le bâtiment, accès à l’eau, fréquentation des robots…. Le film met rapidement en lumière des points forts et points faibles dans l’élevage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui