L'Agriculteur Charentais 28 janvier 2021 a 16h00 | Par Philippe Brégowy

La coopérative de Matha en cours de déménagement

La coopérative agricole de Matha a tenu son assemblée générale vendredi 18 décembre. Diversification, enjeux environnementaux et déménagement étaient au programme.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le nouveau silo de la coopérative de Matha se met en service progressivement.
Le nouveau silo de la coopérative de Matha se met en service progressivement. - © Philippe Brégowy

La coopérative agricole de Matha a tenu son assemblée générale vendredi 18 décembre et ce, la crise sanitaire en était la cause, en visioconférence. Elle portait sur l’exercice 1er juillet 2019-30 juin 2020. Pour cette période, la collecte de céréales avait été excellente; tant en quantité ( 51 000 tonnes) qu’en rendement. « La moitié des céréales collectées sont du blé », rappelle Thierry Buna, directeur de la coopérative mathalienne. « Mais le taux de protéines avait été décevant (NDLR : 10,62 pour le blé tendre, 14, 06 pour le blé de force, 13,32 pour le blé dur et 8, 99 pour l’orge brasserie) » complète Philippe Doublet, le président de la coopérative.  Pour la première fois de son histoire, la coop mathalienne a mis en place une filière blé pour la production de farine Label Rouge. Toujours dans le domaine de la certification, la partie viticulture de la coopérative a bénéficié d’accompagnateurs pour développer la transition vers la haute valeur environnementale et la certification environnementale Cognac.

Toujours la diversification
Aussi bien dans le secteur des céréales que pour la viticulture, la dimension de respect de l’environnement augmente tous les ans. Avec près de 15 variétés de céréales, la coopérative mathalienne joue plus que jamais la carte de la diversification. « Nous veillons à nous intéresser de plus près aux marchés de filière, qui génèrent une meilleure rémunération pour nos adhérents », continue le directeur de cette coopérative de 26 salariés. Ses dirigeants cherchent des idées pour améliorer la valorisation de leur production, avec le développement de lin, du millet, du sorgho ainsi que l’oeillet. Le déménagement du siège à Blanzac-lès-Matha se précise. « Le silo est opérationnel depuis quelques jours, nous espérons d’ailleurs obtenir le label zéro insecticide », confirme le président.

Déménagement définitif en 2023

Pour les locaux administratifs, il va falloir encore patienter. « Nous espérons transférer nos bureaux en 2023 », annonce Thierry Buna. Le magasin Gamm Vert, une filiale de la coopérative de Matha, pourrait se déplacer sur le site d’Intermarché à Matha. Gamm vert Matha n’a pas généré le même chiffre d’affaires que les autres Gamm Vert du département. « Nous avons été fermés au printemps puis ouvert seulement à mi-temps, mais globalement le second semestre a été bien meilleur », complète Thierry Buna. La coopérative doit aussi vendre ses anciens locaux. « Nous sommes en train de négocier avec l’établissement public foncier pour le rachat de notre site », confirme le directeur qui qualifie la récolte de l’été 2020 de bien mince : « de l’ordre de 38 000 tonnes, un niveau que nous n’avons plus connu depuis 2011 ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...