L'Agriculteur Charentais 15 novembre 2018 à 10h00 | Par Laurence Guilemin

L'or rouge de Marennes

Le safran inspire Stéphane Giraud et Rose-Marie Le Deuff, producteurs de cet or rouge, à Marennes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une dégustation pour découvrir les nombreux produits.
Une dégustation pour découvrir les nombreux produits. - © AC

Visiter les entreprises de son territoire pour être en contact direct : tel est l’objectif de ces journées proposées par la communauté de communes du bassin de Marennes et son service Développement économique. «Cette proximité permet aussi de se connaître en amont et de répondre présent en cas de préoccupations» a souligné Mickaël Vallet, président de CDC. Et justement, mardi 6 novembre, en visitant l’entreprise «Le safran de Marennes», Stéphane Giraud et Rose-Marie Le Deuff, les producteurs-récoltants ont fait part de leur projet : «Nous sommes à la recherche d’un terrain de 0,5 ha pour agrandir les locaux, le verger et la safranière. Hélas, nous n’arrivons pas à trouver». Le couple est prêt à quitter la commune et même le secteur de la côte, s’ils trouvent un bien qui réponde à leurs attentes. «St Pierre d’Oléron est sous le coup de la loi littoral. Il y a aussi la problématique du logement. Sur l’Île, les gens peinent à se loger et peu de terrain sont disponibls pour l’agriculture.» Un terrain argileux leur conviendrait.
2018 a été leur 11ème cueillette de crocus sativus (safran). Ils emploient une dizaine de personnes pour cette activité.  Elle s’est terminée voilà trois semaines. «Un pistil de très bonne qualité doit être assez long et surtout pas avec une forme hélicoïdale» a précisé Stéphane Giraud. 150 pistils font 1 gramme. Un travail qui est chronophage. L’entreprise travaille beaucoup avec le bouche-à-oreille, notamment pour les restaurateurs. Le couple propose dans leur magasin de nombreux produits qu’ils confectionnent eux-mêmes : «notre objectif est de mettre en avant le safran, de créer des saveurs avec des produits accessibles au plus grand nombre de personnes.» On trouve, entre autres,  des gelées pommes safran ; citron safran ; rose safran ... mais aussi du sirop de safran. Ils réalisent aussi des confitures  issues de leurs propres récoltes ou de producteurs de fruits bios. Ils proposent des saveurs inédites comme pommes anis safran ; pomme gingembre clou de girofle safran ; figues et vanille... La marmelade d’oranges au safran va concourir, en 2019, au championnat du monde en Angleterre. Le couple se définit plus comme des artisans que des agriculteurs : «nous passons beaucoup de temps au laboratoire pour réaliser, inventer de nouveaux produits». Rose-Marie Le Deuff s’est attelée à fabriquer une glace au safran. Elle ambitionne aussi de réaliser un livre de recettes à base de safran.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
23 000
C'est le nombre d'exploitations produisant des céréales à paille en Nouvelle-Aquitaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui