L'Agriculteur Charentais 31 janvier 2019 à 16h00 | Par Kévin Brancaleoni

L’installation en ligne de mire

Pour sa deuxième édition qui se tenait le jeudi 24 janvier, le Forum installation des Jeunes Agriculteurs a déménagé au Petit Chadignac, où se sont déplacés des lycéens, apprentis et futurs exploitants de Charente-Maritime.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Parmi les ateliers proposés, celui tenu par la MSA et Mutualia pour sensibiliser les futurs exploitants à leur santé et aux risques.
Parmi les ateliers proposés, celui tenu par la MSA et Mutualia pour sensibiliser les futurs exploitants à leur santé et aux risques. - © AC

Au Petit Chadignac, le lycée horticole et paysager de Saintes, les Jeunes Agriculteurs de Charente-Maritime ont fait salle comble à l’occasion de leur Forum Installation, coorganisé avec l’EPLEFPA de Saintonge. Le rendez-vous de sensibilisation aux questions de l’installation a attiré plus de 150 inscrits, venus des établissements agricoles du département ou en cours d’installation. Une fréquentation en hausse par rapport à la première édition, qui s’était tenue en février 2018 au sein de l’autre établissement agricole de Saintes, le lycée Desclaude, et avait déjà été très appréciée. « On n’avait eu que des retours positifs, de la part des établissements, des élèves et des partenaires », indique le président des JA17 Pierre-Clément Casagrande.

Récemment installé, Romain Drillaud a partagé son expérience avec les élèves présents.
Récemment installé, Romain Drillaud a partagé son expérience avec les élèves présents. - © AC

Les élèves présents ont notamment écouter le témoignage de Romain Drillaud, 31 ans. Lors de sa première tentative, en 2010, à la sortie d’un BTSA Productions Animales obtenu à Melle (79), il prévoyait de lancer un projet laitier sur l’exploitation de ses parents à Sonnac ; mais la conjoncture laitière a fait capoter l’installation. Il a attendu plusieurs années avant de retenter sa chance. « Je suis installé depuis le 1er novembre 2018, explique-t-il. Mon projet, aujourd’hui, c’est la reprise de l’exploitation de mon oncle par alliance. Il y a 7 ha de vignes et 43 ha de champs de céréales. J’ai aussi repris 20 ha de champs sur une exploitation à côté... » Rien en commun donc avec ses premières velléités d’installation. « Faut pas lâcher ! conseille-t-il aux jeunes. À un moment donné, ça viendra, on a tous notre tour. »

Le Forum installation aura donc pu donner quelques idées aux futurs agriculteurs. Du côté des organisateurs, en tout cas, l’expérience est positive. Le proviseur du Petit Chadignac, Jean-Claude Mohand, se dit tout à fait prêt à accueillir une future édition : « si les JA sont partants, nous aussi ! » Mais avant celà, le syndicat va poursuivre son opération de sensibilisation des élèves actuels, qui seront conviés sur deux exploitations agricoles les 26 et 28 mars prochains. L’occasion de poursuivre la découverte de l’installation sur le terrain.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui