L'Agriculteur Charentais 09 octobre 2014 � 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

L’après vendanges

Abonnez-vous R�agir Imprimer
- © AC

-Volumes distillés campagne 13/14 : 643 000 hl Ap
- Réserve climatique : 1 500 viticulteurs concernés, stock : 36 000 hl Ap- Réserve climatique : 3 850 viticulteurs concernés, stock : 127 000 hl Ap
- Déclarations d’affectation 2014 et 2015 : 4 683 déclarations enregistrées au BNIC. 800 opérateurs utilisent la dématérialisation 73 000 hectares à destination cognac, 98 % en cépage double fin, autres débouchés : 979 ha, Pineau : 447 ha, Vins de Pays : 30.
- Rendement Cognac : 11,70 hl Ap (commercia-lisables immédiatement) + 1 hl Ap en Réserve de Gestion (sous réserve de la validation par les pouvoirs publics)
- Réserve climatique : possibilité de constituer 7 Hl Ap/ha en cumulé 
- Rendement Pineau : 85 hl de moût et 42 hl de pineau fini
- Rendement Vins de Pays Charentais : 90 hl vol/ha (et 120 hl pour les Vins de l’Atlantique)
- Dématérialisation des déclarations : en 2013, 48 communes concernées, soit 1 152 viticulteurs, 488 viticulteurs ont saisi en ligne. À partir de 2014, tous les viticulteurs sont concernés sauf : métayages, créations d’exploitation, dispositif Grêle, vignes impropres, cas de consommation familiale. Une seule adresse : extra.cognac.fr
- Pieds morts et manquants : Report de la mise en œuvre du contrôle pour la récolte 2016- Registre des pertes de distillation : utiliser un registre de distillation par cru et par campagne de distillation
- Concerto (dématérialisation des titres de mouvement) : 426 opérateurs habilités (+ 45 % sur 8 mois pour le marché français). Dématérialisation obligatoire à compter de juillet 2016
- Nouveauté : le traitement des marcs et des lies est désormais ouvert à tous les types de valorisa-tion : distillation bien sûr, mais aussi méthanisation, compostage et épandage. Ces différents modes de traitement sont très encadrés (enregistrement par la Police de l’eau).
- Chais de stockage : une nouvelle nomenclature est créée : N° 4755 (les seuils de déclaration sont inchangés) ;
- Vins de Pays charentais : 1 600 ha dédiés dans la région d’appellation. Le Comité a obtenu la possibilité de 100 ha de nouvelles plantations pendant 4 ans. Objectif : 2 000 ha au total afin de pérenniser une filière sujette aux à-coups (santé du cognac).
- Déclaration de fabrication de cognac : date limite de dépôt : 30 avril 2015
- Dispositif grêle : possibilité d’acheter de la vendange fraîche à un collègue viticulteur si même cépage et même cru. Condition : avoir subi un niveau de perte de récolte supérieur à 30 % de la production moyenne de vin déclarée au cours des 5 dernières campagnes. Le volume acheté ne doit pas permettre de produire plus de 80 % de la récolte moyenne de vin des 5 dernières années.
- Le suivi des contrats d’achats de vins et moûts du bassin Charentes-Cognac sera dorénavant assuré par le service FranceAgriMer Poitou-Charentes. Ainsi, à compter de la campagne 14/15, le visa des contrats d’achats pourra être effectué soit sur le site de la DRAAF Poitou-Charentes, soit au BNIC lors des permanences de FranceAgriMer. À titre transitoire, le visa des contrats d’achats sera également maintenu à FranceAgriMer Aquitaine jusqu’à la fin de l’année 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous