L'Oise Agricole 22 janvier 2021 a 15h00 | Par Vincent Fermon

Indemnisé pour ne plus cultiver près d’une école

Dans le département des Deux-Sèvres, une commune couvre la perte d’exploitation d’un agriculteur causée par l’instauration d’une zone de non-traitement à proximité d’une école.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Une convention inédite entre une commune, une association de parents d’élèves et un agriculteur permet à ce dernier d’être indemnisé de la perte d’exploitation liée à la mise en place d’une zone de non-traitement plus importante que celle prévue par la loi à proximité d’une école.
Une convention inédite entre une commune, une association de parents d’élèves et un agriculteur permet à ce dernier d’être indemnisé de la perte d’exploitation liée à la mise en place d’une zone de non-traitement plus importante que celle prévue par la loi à proximité d’une école. - © Mairie de Fors

Il y a des maires qui prennent des arrêtés pour interdire l’interdiction de produits phytosanitaires dans leurs communes et d’autres qui optent pour des solutions plus pragmatiques. Dans la commune de Fors, dans le département des Deux-Sèvres, le maire Alain Canteau fait partie de la seconde catégorie depuis qu’il a trouvé un accord avec un céréalier installé sur sa commune pour compenser le renoncement de ce dernier à cultiver une partie de la parcelle qu’il   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous