L'Agriculteur Charentais 26 avril 2018 à 16h00 | Par Bernard Aumailley

Groupama Centre Atlantique : Rentable par des résultats consolidés

L’assureur gagne encore des parts de marchés dans le département et reste leader dans le monde agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dominique Boucherit, président, Bruno Fleury, directeur financier, Marine Chasseigne, et Valérie Faurisson Hubert.
Dominique Boucherit, président, Bruno Fleury, directeur financier, Marine Chasseigne, et Valérie Faurisson Hubert. - © AC

Dominique Boucherit, le président départemental de Groupama Centre Atlantique, est satisfait. Avec son directeur financier, ils alignent les chiffres «positifs» pour la «cinquième année consécutive.» En progressant d’1,5 M€ en chiffre d’affaires, Groupama CA annonce un chiffre d’affaires départemental de 65,9 M€ dont 41,2 M€ sont directement réinjectés dans l’économie locale. Avec ses 24 agences (qu’ils promettent, une fois l’étude réalisée, de rénover prochainement) et ses 39 991 sociétaires, «cet acteur incontournable» montre qu’il gagne encore des parts de marchés : «et pas seulement en milieu urbain, mais aussi en milieu rural.» Services, élus mutualistes, propositions commerciales d’intérêt, Groupama CA conserve sa place de leader dans l’assurance professionnelle agricole et de son environnement. En région, c’est 613 M€ dont 500 M€ en assurance et 112 M€ en assurance vie. «Nous affichons une bonne rentabilité technique», même si en la matière, ils le reconnaissent tous les deux, des «sinistres» majeurs, par chance, n’ont pas impacté les résultats. Largement au-dessus des critères demandés sur sa solvabilité, Groupama CA ne met pas seulement son savoir-faire «maintenant centenaire» en assurance, mais aussi montre qu’il a pris le virage du digital avec appli, co-working, téléassistance, lien et aide aux start-up, nouvelles mobilités. Dominique Boucherit a annoncé aussi le recours dans l’expertise agricole des drones pour une meilleure réactivité. Groupama CA vient de signer une nouvelle convention, assortie d’avantages, avec Jeunes Agriculteurs 17. S’ils applaudissent aux bons résultats charentais-maritimes, les dirigeants de Groupama CA le feront aussi pour encourager l’équipe cycliste Groupama FDJ lors de son passage sur le tour Poitou Charentes entre Jonzac et Cognac en août prochain. Dominique Boucherit a également fait la promotion de la balade solidaire contre les maladies rares qui aura lieu le 3 juin à St Trojan les bains.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
37 Mt
Le service statistique du ministère de l’Agriculture a estimé le 9 juillet la récolte 2019 de blé tendre en hausse, sans toutefois prendre en compte la canicule de fin juin qui « pourrait affecter les rendements ». « La production de blé tendre atteindrait 37 Mt : elle augmenterait sur un an (+8,5 %) et par rapport à la moyenne 2014-18 (+3,6%) », selon une note. Un bon rendement est prévu, à 73,7 q/ha (+3,9 q/ha par rapport à 2018), supérieur de 5% à la moyenne quinquennale. « La récolte de blé dur subit une chute de 18,6% en un an, sous l’effet du recul des surfaces » à 271 000 ha (-23,4%), leur plus bas niveau depuis 1997, poursuit Agreste. Avec 3,9 Mt, « la production d’orge de printemps est en forte progression (+27,2 % sur un an) essentiellement grâce à la hausse de la sole ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui