L'Agriculteur Charentais 10 juillet 2014 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

Grande vadrouille : Une p’tite mousse des naufrageurs à Oléron

Jean-Luc Métayer est artisan-brasseur, à St Georges d’Oléron.Chaque année, 200 000 bouteilles sortent de sa brasserie des Naufrageurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les bières de Jean-Luc Métayer sont artisanales et sans additif.
Les bières de Jean-Luc Métayer sont artisanales et sans additif. - © AC

Elles sont blondes, blondes spéciales, brunes, noires, mais aussi à la framboise, à la cerise, à la fleur de sel, au poivre noir.... La liste est longue. 20 au total. 20 bières proposées, réalisées et vendues par Jean-Luc Métayer, à St Georges d’Oléron. Au fil des années, la bière des Naufrageurs a reçu plusieurs prix, le Fourquet d’or, lors du seul concours national des bières à Nancy. Sur la départementale 734, impossible de ne pas voir ce grand panneau. Au bout du chemin, un ancien monastère trappiste du XVIIème siècle. C’est ici. Voilà bientôt deux décennies que cet agriculteur, titulaire d’une formation en agro-alimentaire a débuté. «Je suis sur une ancienne exploitation viticole. La vigne a été arrachée au moment de la crise du cognac. Je n’ai jamais eu envie d’en replanter» souligne-t-il. «J’aurai pu faire du pineau, comme bon nombre d’agriculteurs sur l’île. Mais j’ai préféré faire de la bière.» Il faut dire que la matière première est à proximité, puisqu’il cultive l’orge. «Je travaille avec de l’orge et du blé. 60 % des matières premières proviennent de mon exploitation. Le reste, c’est du malt acheté.»

Lire les récits de la grande vadrouille de cette semaine dans notre édition du 11 juillet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui