L'Union du Cantal 08 avril 2020 à 08h00 | Par P.Olivieri

Grande distribution : après la vague, le reflux

Après le raz-de-marée, l’hypermaché Leclerc Aurillac a vu sa fréquentation refluer avec une baisse des ventes non compensées par le drive.En interne, on s’est adapté avec une équipe réactive et solidaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © PO

Pendant trois jours, ceux qui ont précédé la mise en confinement du Cantal et du pays, “ça a été un raz-de- marée”, rapporte Joseph Chauvet, PDG du magasin Leclerc Aurillac(1) avec un chiffre d’affaires comparable à celui des plus grosses journées de l’année, pour Noël et le Réveillon. Sauf qu’en lieu et place des foies gras et champagnes : des paquets de pâtes et rouleaux de papier toilette, “les produits emblèmes du Covid-19”. “Ça a été un peu la panique pendant   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui