L'Agriculteur Charentais 17 mars 2020 à 10h00 | Par La rédaction de l'Agriculteur Charentais

Forêt de la Coubre : des souches face aux tempêtes

L'objectif est de lutter contre l'érosion dunaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les travaux visent à sécuriser les massifs dunaires face à l'érosion constatée.
Les travaux visent à sécuriser les massifs dunaires face à l'érosion constatée. - © ONF

Les forts coups de vent de l’hiver n’ont pas arrangé la situation des massifs dunaires du sud de l’île d’Oléron et de la forêt de la Coubre, qui sont, selon les chercheurs du laboratoire LIENS de La Rochelle, parmi les plus mouvants d’Europe. C’est pour y remédier que l’ONF a choisi de laisser des troncs d’arbres massifs sur le littoral. « Les arbres en bord de falaise dunaire sont déstabilisés après chaque tempête et peuvent basculer à tout moment, explique l’Office national des forêts. Les déambulations sur la plage deviennent donc dangereuses avec des chutes d’arbres imprévisibles. Il faut éviter que ces arbres partent à l’eau, où ils vont présenter des dangers pour la navigation et mettre en péril les activités aquacoles et ostréicoles. L’ONF fait donc le choix d’intervenir et anticiper ces problèmes en exploitant la frange forestière directement exposée. » Ces souches servent de point de fixation pour limiter l’érosion dunaire. Des sapins de Noël usagés avaient déjà été utilisés à ces fins à certains endroits du littoral.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.