L'Agriculteur Charentais 25 mars 2020 à 14h00 | Par Gérard Seguin

Feux d'alcool : tout feu tout flamme

Le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de la Charente vient de se doter d’un nouveau centre d’entraînement spécialisé dans la gestion des feux d’alcool.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le nouveau centre de secours dispose d’infrastructures capables de former simultanément 80 stagiaires à la gestion des feux d’alcool.
Le nouveau centre de secours dispose d’infrastructures capables de former simultanément 80 stagiaires à la gestion des feux d’alcool. - © VC

De très nombreuses personnalités (élus, professionnels de la filière cognac) ont participé le 15 février dernier à une triple inauguration au cœur de la zone de Souillac où bat désormais le cœur économique de Jarnac : inauguration du nouveau centre d’incendie et de secours de Jarnac, du centre d’entraînement et d’instruction à l’incendie et aux secours et enfin du fameux pôle de compétences feu d’alcool, baptisé CEISE.
Après une visite très complète des différentes installations du site et le traditionnel couper de ruban inaugural, le maire de Jarnac, François Raby, a de suite parlé d’une « journée qui fera date » dans l’histoire de la cité jarnacaise. Le désormais ancien centre d’incendie et de secours de Jarnac datait de 1973 et il ne correspondait plus besoins techniques et humains d’un centre de secours moderne. Le nouveau centre, dont la première pierre a été posée le 18 décembre 2017, se double d’un volet formation et du plateau « feu d’alcool », ce qui en fait un équipement exceptionnel et fait de Jarnac, « la capitale de la lutte contre les feux d’alcool ».

Un financement partiel de la filière cognac

Parmi les partenaires du nouveau centre, la filière cognac, GrDF et Enedis, l’Université de Poitiers (IRIAF, CNRS, ISAE/ENSMA), l’État, la Région, la Drac, le Département, le Crédit agricole, le groupe Leader… Une longue liste qui résume bien l’importance de cet équipement pour la Charente. La création d’un fonds de dotation a permis la participation financière du monde du cognac à hauteur de 1,240 M€ pour un projet global de 9 M€. Ce n’est pas illogique quand on sait que la région du cognac est la première d’Europe en terme de volumes d’alcools stockés, qu’elle abrite 1000 distilleries, 500 chais et 22 sites à risque classés Seveso.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui