L'Agriculteur Charentais 10 septembre 2019 à 16h00 | Par La rédaction de l'Agriculteur Charentais

Enquête publique prolongée pour l'unité de fabrication bitumineuse de Sablonceaux

Le projet, lancé en 2016, a vu naître une forte mobilisation au cours des dernières semaines. L'enquête publique, qui devait être close le 18 septembre, le sera finalement le 3 octobre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le site retenu pour la construction de l'unité, sur la zone de Gâte-Bien à Sablonceaux.
Le site retenu pour la construction de l'unité, sur la zone de Gâte-Bien à Sablonceaux. - © Google Earth

Est-ce l'effet de l'opposition locale, qui s'est réveillée ces dernières semaines sur ce dossier vieux de plusieurs années ? Toujours est-il que la préfecture a publié le 9 septembre un arrêté prolongeant de deux semaines la durée de l'enquête publique. Initialement prévue pour s'achever mercredi 18 septembre, elle se poursuivra finalement jusqu'au jeudi 3 octobre inclus.

Le projet d’une unité de fabrication d’enrobage routier, du bitume et des granulats, mis à l’enquête publique début septembre, suscite l’émotion et l’opposition des riverains et des agriculteurs à Sablonceaux-Saujon. Porté par la SECNA, société réunissant AREV de La Tremblade, la STPA de Cozes et Atlan’Route (ayant deux sites, à Poiré-sur-Vie (85) et St-Sauveur-d’Aunis), le projet date de 2016 sur la zone de Gâte-Bien. Selon le document soumis à l’enquête publique, il s’agit de fabrication de matériaux routiers, enrobés à chaud au bitume. La production moyenne journalière sera de 300 tonnes, à l’intérieur du créneau horaire 7h00-22h00 (hors dimanches et jours fériés), avec des périodes neutralisées selon les phasages de production. La production maximale pourra atteindre 1 000 tonnes/jour en fonction des besoins. La centrale d’enrobage fonctionnera tout au long de l’année, avec des périodes d’arrêt en fonction des chantiers à approvisionner. Une opposition s’est fait jour autour de Stéphanie Muzard, compagne du député européen Benoît Biteau. Les agriculteurs du secteur sont vivement invités à participer à l’enquête d’utilité publique pour exprimer leurs craintes de pollution et sur les usages de l’eau.

Deux permanences supplémentaires du commissaire-enquêteur, Mme Jannick Weber, sont programmées les mardi 24 septembre et jeudi 3 octobre prochains, de 13h30 à 18h, en salle annexe de la mairie de Sablonceaux. Les observations pourront également être adressées par courrier à la mairie ou par messagerie à l'adresse pref-envir-pref17@charente-maritime.gouv.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui