L'Agriculteur Charentais 28 février 2019 à 16h00 | Par FL

En février, Hennessy fête le nouvel an

Au moment du nouvel an chinois, la maison Hennessy a reçu des tour-opérators et des représentants de la communauté chinoise venant de Bordeaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © VC

Après avoir mené en décembre dernier une opération spéciale autour des fêtes de fin d’année, la maison Hennessy fête jusqu’à fin février le Nouvel an chinois. « Il s’agit pour nous d’apporter aussi une dynamique renforcée à la ville de Cognac en saison hivernale, forcément plus compliquée pour le tourisme », explique Clotilde Gielen-Talon, du service Communication.
Pour cela, la maison a initié une collaboration spéciale avec le jeune artiste chinois, Guangyu Zhang, qui a pu exprimer sa créativité en signant une bouteille collector VSOP* ainsi que le packaging des qualités supérieures*, notamment ce « James Hennessy » à mi-chemin entre le VSOP et le XO, très apprécié par la clientèle asiatique et plutôt vendu en travel retail. Il en ressort un flamboyant dessin réalisé par ordinateur, qui tranche à l’entrée de la boutique Hennessy** avec la présentation classique des documents d’archives soigneusement exposés sous verre : des publicités historiques en lien avec le marché chinois ; des étiquettes de bouteille : l’une datant de 1964, année de la reconnaissance de la République populaire de Chine ; plusieurs carnets de chargement, l’un -pur hasard ? - faisant état de caisses de... XXO à destination de Shanghai, en 1872 ! 
La maison a aussi bousculé la dégustation de cognac intégrée dans son circuit de visites (« Classics », « Exception » et « De la vigne au cognac ») pour finir sur des saveurs asiatiques. Trois bouchées très élaborées accompagneront la dégustation finale du VSOP, du XO et – exceptionnel – du Paradis Hennessy au terme d’un parcours de visite « spécial nouvel an chinois » d’1h30, accessible en français et anglais (tarif : 45 euros, tous les vendredis et samedis de février).


* Bouteille collector VSOP, signée Guangyu Zhang, vendue à la boutique Hennessy (Quais Hennessy) : 59 euros ; carafe traditionnelle James Hennessy et packaging Guangyu Zhang : 150 euros ; carafe traditionnelle XO et packaging Guangyu Zhang : 180 euros
** Entrée : Quais Hennessy

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
600 000
C'est la surface, en ha, de maïs (toutes variétés confondues) en Nouvelle-Aquitaine. La région cultive environ 30 % du maïs français. La Charente-Maritime est au 3ème rang régional, derrière les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui