L'Agriculteur Charentais 23 décembre 2019 à 13h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Disparition : Décès de Claude Cochonneau, président des Chambres d’agriculture

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Claude Cochonneau
Claude Cochonneau - © APCA

Claude Cochonneau, 62 ans, Président des Chambres d’agriculture est décédé, accidentellement,  sur son exploitation, ce dimanche  22 décembre.
Agriculteur dans la Sarthe, il s’est engagé, dès 1982, aux côtés des Jeunes Agriculteurs, avant de devenir Président des Jeunes Agriculteurs des Pays de Loire. En 1993, il devient administrateur à la FNSEA, puis vice-président de la FNSEA entre 2002 et 2014. Il était maire de la commune de Marçon entre 2001 et 2014. Il était Président de la Chambre d’agriculture des Pays de Loire depuis 1995, élu Président des Chambres d’agriculture depuis 2016 et réélu le 20 mars 2019Les membres du Bureau de l’Assemblée Permanente des Chambres d’agriculture et le Directeur général  saluent  « l’homme d’engagement, l’agriculteur, le politique qui a oeuvré toute sa vie à la défense et aux intérêts des agriculteurs ainsi qu’à la promotion de l’agriculture française. » Sébastien Windsor, premier vice-président de l’APCA assurera l’intérim en attendant de nouvelles élections.

De son côté, la FNSEA fait part de sa « plus grande stupeur et d’une immense tristesse ». Le syndicat parle d’un homme « avec des valeurs humaines ancrées. Il a présidé la Commission Emploi de la FNSEA pendant près de 15 ans en portant haut l’idée du dialogue social. Il a tissé des relations confiantes et constructives avec les partenaires sociaux agricoles en n’hésitant jamais à proposer des dispositifs innovants. Il présidait le Groupe de protection sociale AGRICA. »

« Son décès est un choc brutal pour l’ensemble du monde agricole qui perd un pilier, un défenseur infatigable et un ami. Nous lui témoignons ici notre profonde reconnaissance pour le temps donné, pour un dévouement constant et de grandes qualités relationnelles qui ont permis d’ouvrir largement les horizons agricoles. » ajoute la FNSEA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui