L'Action Agricole Picarde 27 février 2020 à 06h00 | Par Alix Penichou

Des protéines made in Somme pour les élevages ?

Produits locaux, sans OGM, filière courte… Ces sujets sont de vraies attentes sociétales. Pour nourrir nos animaux d’élevage, la souveraineté protéinique est un enjeu. Des acteurs de la Somme y travaillent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
3,5 millions de tonnes de tourteau de soja sont importées chaque année. S’il entre dans les formules, c’est qu’il est économiquement intéressant. Pour le remplacer par des protéines locales, il faut trouver un modèle économique viable.
3,5 millions de tonnes de tourteau de soja sont importées chaque année. S’il entre dans les formules, c’est qu’il est économiquement intéressant. Pour le remplacer par des protéines locales, il faut trouver un modèle économique viable. - © Pixabay



En août, les images de l’Amazonie en flammes faisaient le tour du monde et suscitaient un vif émoi dans l’opinion. En première ligne pour le départ de ces feux : la déforestation. Et les causes de cette dernière sont identifiées depuis longtemps… Notre système d’élevage est ainsi montré du doigt, car le soja que nous importons en masse pour nourrir le bétail est une des principales  causes de déforestation. «Nous avons une part de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.