L'Agriculteur Charentais 25 avril 2013 à 11h43 | Par Bernard Aumailley

Circuits courts - «Des producteurs de chez nous...»

Le magasin rochelais Paniers de Campagne s’agrandit et accueille de nouveaux producteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un magasin plus grand et de nouveaux produits
Un magasin plus grand et de nouveaux produits - © A-C

Maintenant, au pied de la Chambre d’agriculture de la Rochelle, le magasin précurseur des magasins de producteurs dans le département, occupe 160 m2. Un agrandissement qui s’explique par le succès grandissant qu’il connaît sur l’agglomération rochelaise. Sébastien Fumeron qui préside à ses destinées parle au nom de ses collègues producteurs. Deux nouveaux viennent s’ajouter à l’offre en fruits, légumes, confitures, plantes, fromages, volailles et viandes. Cela porte à 24 leur nombre. Sébastien Fumeron estime qu’un magasin plus grand permet un «meilleur confort» pour les clients et «plus d’agencement.» Les horaires d’ouverture restent inchangés car nous voulons garder le «statut de producteurs» et «donc consacrer du temps à la production.» Une proximité qui fait le fonds de commerce de ce magasin. «Nous proposons que des produits de qualité avec des produits qui respectent les temps de production : une volaille c’est 20 semaines, un radis c’est tant de jours… Et on ne propose pas à la vente si les produits ne sont pas produits dans ces conditions.» Un credo qui permet cependant, par la variété des producteurs un bon achalande de ce «panier de campagne.» Selon Didier Gauchet, directeur de la Chambre d’agriculture, il s’agit ainsi de donner un «peu de perspective aux agriculteurs» dans ces formules de magasins de proximité. Plus de ce type de magasins dans le département, une présence accrue dans les multi-services ruraux, être davantage présents dans la restauration hors domicile des territoires, autant de  pistes dans lesquelles la Chambre d’agriculture souhaite s’inscrire. «Le problème actuel est quand même le manque de production locale… Il nous faut donc être clairs sur l’avenir et donc nous ne pourrons pas inciter des gens à produire pour ces créneaux-là.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui