L'Agriculteur Charentais 06 avril 2017 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

Cemes-Cesam : En ordre de marche pour réussir

Après avoir défini des stratégies, place à l’action pour cette année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Cemes-Cesam a toujours cette singularité d’avoir une vision positive même si parfois le contexte général l’est moins. Au cours de son assemblée générale, à Royan, le 17 mars, il l’a, une fois de plus, montrée. 2017 sera axé sur l’emploi à temps partagé et l’approvisionnement de la restauration collective. Sur la première thématique, le Cemes-Cesam va construire un «véritable parcours d’accès à l’emploi». «Cela signifie accompagner candidats et adhérents pour une bonne prise en main de la collaboration issue de la mise à disposition de salariés sur les fermes» a explique la présidente Pascale Croc. Il convient pour cela de repérer les besoins, le parcours de formation, le suivi et la mise à disposition.

Lire la suite dans notre édition papier du 31 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
600 000
C'est la surface, en ha, de maïs (toutes variétés confondues) en Nouvelle-Aquitaine. La région cultive environ 30 % du maïs français. La Charente-Maritime est au 3ème rang régional, derrière les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui