L'Agriculteur Charentais 20 juin 2019 à 09h00 | Par B.A.

Blé : Si pour rebattre les cartes, on mélangeait ?

A quelques jours de la récolte, les essais du groupe, à Puyvineux, montraient l’opportunité des mélanges de variétés de blés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bernard Pasquier (Soufflet) croît en l’avenir des mélanges de semences pour répondre aux marchés d’exportation.
Bernard Pasquier (Soufflet) croît en l’avenir des mélanges de semences pour répondre aux marchés d’exportation. - © B.A.

L’affaire n’est pas faite. Prendre pour principe de mélanger des variétés de blés dans la parcelle n’est pas encore entré dans les mœurs agricoles. D’abord parce que la stratégie de la «mono-variété» a été longtemps prônée, ensuite que ce cocktail «savant» doit faire ses preuves. Depuis juin 2018, un arrêté permet la commercialisation de mélanges de semences de céréales. Depuis, Soufflet aligne dans son catalogue des mélanges et en fait la promotion.
Selon des chiffres donnés dernièrement par Arvalis, en France, 8 % des surfaces cultivées en blé sont semées en mélanges de variétés (400 000 ha en 2018, 300 000 ha en 2017). Dans l’aval, la meunerie française est partagée : il y a celle qui est demandeuse pour des marchés à l’exportation et celle qui est réticente. Selon le chargé de mission à l’Association nationale de la meunerie française, François Guion, «en fonction du terroir, de la météo, une variété peut prendre le dessus», d’où une variation de la qualité meunière «difficile à gérer au moulin où l’industriel a l’habitude de faire lui-même ses mélanges. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
23 000
C'est le nombre d'exploitations produisant des céréales à paille en Nouvelle-Aquitaine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui