L'Agriculteur Charentais 07 novembre 2013 à 08h00 | Par Bernard Aumailley - Christelle Picaud

Avant la fin de quotas, la filière laitière régionale s’allie, multiplie les créneaux

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Les mesures transitoires pour passer à la nouvelle PAC sont connues. C’est un pas de plus. En gros, il reste un an et demi avant que ne finissent les quotas laitiers. Révolution dans un monde qui s’était habitué à raisonner avec et doit penser sans. Conscients de l’enjeu, les industriels se préparent. Vague ou lame de fond ? Les outils industriels régionaux supporteront-ils le choc ? Et sur quels marchés ? Terra Lacta, Eurial, CLS, Pamplie, Lactalis et l’ULVV sont-elles aussi «au pied du mur», avant ce «grand changement.» Le bassin laitier Charentes Poitou accuse cette année une baisse de production. Au 31 juillet l’évolution cumulée de la collecte de lait vache était en recul de 9 % par rapport à 2012. (voir notre dossier lait du 25 octobre dernier)

Lire l'enquête complète dans notre édition du 8 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui