L'Agriculteur Normand 13 février 2020 à 17h00 | Par J. Pertriaux

Au tribunal de grande instance de Caen, « on rejoue le match pour du beurre »

Jeudi 13 février 2020, Sébastien Debieu, Jean-Yves Heurtin, Alain Norbely, Jacques et Yoan Couepel étaient de nouveau appelés au tribunal de grande instance de Caen, à la suite de la dégradation des locaux de la direction départementale des territoires et de la mer, en août 2015. L’État leur réclame 687 000 €. Plus de 40 personnes étaient présentes en soutien. Délibéré le 11 juin 2020.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Plus d'une quarantaine de personnes sont venues apporter leur soutien aux cinq agriculteurs, jeudi 13 février 2020 au tribunal de grande instance de Caen. (© JP)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site

Bis repetita dans la salle d’audience n°2 du tribunal de grande instance de Caen. Jeudi 13 février 2020, Guillaume Valat, avocat des prévenus et Jérémie Pajeot, avocat de l’agent judiciaire d’État, reviennent plaider. Le premier défend au civil cinq agriculteurs : Sébastien Debieu, Jean-Yves Heurtin, Alain Norbely, Jacques et Yoan Couepel. Le second demande à ce qu’ils soient condamnés à verser 687 000 € à l’État, à la suite de la dégradation des locaux de la DDTM en août 2015. Bis repetita,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.