L'Agriculteur Charentais 20 février 2014 a 08h00 | Par Bernard Aumailley

Aquanide - Les irrigants ne manquent pas d’énergie

Maîtriser les coûts énergétiques de l’irrigation, toute une pédagogie se met en place dans l’espoir des réserves.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Laurent Fombeur, Jacky Fallourd, Antoine Charrier et André Kiener.
Laurent Fombeur, Jacky Fallourd, Antoine Charrier et André Kiener. - © AC

La nouvelle association régionale des irrigants, Aquanide, est sur de nombreux fronts, alors que se préparent les prochains arrêtés cadre, elle vient de signer avec l’opérateur EDF une convention, jeudi dernier, à La Rochelle. La convention concerne deux départements, Charente et Charente-Maritime, mais les actions de sensibilisation seront régionales. Dans la perspective d’un changement des tarifs en 2015 et de l’abandon des tarifs jaunes et bleus, l’association entend préparer ses mandants. Ce que l’autre signataire de la convention, André Kiener, directeur d’EDF Commerce nomme «l’efficience énergétique.» L’agriculture est demandeur d’électricité mais dans une démarche de développement durable. Réduire la consommation, dans l’utilisation des moteurs, des pompes et des enrouleurs d’irrigation passe notamment par des moteurs à vitesse variable.

Lire la suite dans notre édition du 21 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,