L'Oise Agricole 30 novembre 2019 à 10h00 | Par Dominique Lapeyre-Cavé

Agora veut développer l’offre en bio et la structurer

En partenariat avec Bio en Hauts-de-France, l’Arc (Agglomération de la région de Compiègne) et Novial, la coopérative proposait à ses adhérents céréaliers une matinée sur la filière bio et ses intervenants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En clôture de la matinée, visite du silo certifié bio d’Estrées-Saint-Denis.
En clôture de la matinée, visite du silo certifié bio d’Estrées-Saint-Denis. - © Dominique Lapeyre-Cave

En préambule, Thierry Dupont, le président d’Agora, fait le constat : «Nous sommes à un changement de modèle d’agriculture et, parmi les solutions proposées, agriculture de conservation des sols, agriculture de précision, diversification, le bio est en bonne place et devait se développer dans la région.» D’ailleurs, les coopératives traditionnelles, dont Agora, se sont déjà dotées d’une structure, l’UCBC (Union des coopératives bio de céréales), pour   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Le chiffre de la semaine
10 420
C'est le nombre d'hectares vendus par la Safer en 2018, à l'occasion de 6052 ventes, pour une valeur de 428M€. Le marché du foncier rural a progressé de 12%. Le marché des terres viticoles est particulièrement dynamique.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui